Objectifs généraux
Concevoir et dessiner un objet ou un personnage selon plusieurs angles, dans une perspective éventuelle de modélisation 3D ou de peinture numérique. Contrôler les postures anatomiques, respecter les lois de la perspective et le rendu de l’éclairage dans sa pratique du dessin. Développer chez l’étudiant le processus d’idéation et le dessin d’imagination par des exercices de créativité. Accroître ses connaissances, peaufiner son message et développer ses habiletés associées aux pratiques et aux usages du dessin dans les arts et industries du numérique.
Contenu
Traduction de la réalité extérieure par le dessin d'observation, d'analyse, de mémoire et d'imagination. Communiquer une approche différente en explorant plusieurs techniques de dessin. Dessins d'après modèles vivants en explorant les proportions, les raccourcis, le corps en mouvement, la figure habillée, le personnage hybride avec l'objet ou l'animal, etc. Utilisation de l'image comme élément de communication (choix des éléments du langage visuel pour traduire une impression, un effet, un message). Expérimentation et usage de la couleur en tant qu'élément de communication dans le dessin. Maîtriser les normes de présentation de l’industrie relativement aux planches de design de personnages. Travail en atelier d’après les consignes de commandes réalistes inspirées de l’industrie de l’édition, du jeu ou du cinéma. Dessin de maquettes en perspective linéaire (dessin et architecture, environnement) par observation.

♣ But du cours en regard des pratiques de l’industrie :
Savoir concevoir et dessiner rapidement un objet, un environnement ou un personnage original, innovant et stylisé (votre « concept »), et y appliquer une signature visuelle (votre « art »), présentés sous plusieurs angles en accord avec les demandes de l’industrie lors de productions sous délais serrés. Vous intégrerez des notions et techniques propres au domaine et produirez des œuvres numériques et traditionnelles dans une perspective éventuelle d’intégration et d’adaptation de votre concept art, aux besoins des filières du cinéma ou du jeu vidéo, mais aussi ceux des milieux télévisuels et publicitaires, du dessin animé, des nouveaux médias, de l’édition et autres. Le plus souvent, vous travaillerez avec pour objectif que votre concept art puisse mener à des modélisations et animations 3D ou à des œuvres en peinture numérique plus abouties (digital painting). Qu’il s’agisse de personnages ou d’environnements, le dessin conceptuel vise à faire passer un message, une ambiance, une signature visuelle, une direction artistique et bien sûr des informations majeures visant à orienter les productions. Contrôler les postures anatomiques, respecter les lois de la perspective et le rendu de l’éclairage dans la pratique du dessin font aussi partie des objectifs du cours. Des ateliers de pratique du dessin et d’autres médias visant à parfaire un bon vocabulaire technique ainsi que des signatures graphiques et visuelles variées, vous permettra de relever toute sorte de défis artistiques suite au cours (en architecture et design d’environnement; anatomie et design de personnage ; mais aussi pour des études plus poussées telles que nature morte, portrait etc.), en vue de peaufiner vos créations. Accroître vos connaissances, peaufiner le message de vos œuvres, ainsi que développer des habiletés associées aux pratiques et aux usages du dessin dans les arts et industries du numérique se feront en alternance entre l’atelier de dessin et le laboratoire informatique en digital peinture (pour la création par exemple de grilles de perspective en design d’environnement sur Photoshop etc.).
Objectifs particuliers
Exposer ses œuvres en galerie grand public et y rendre compte d’une signature graphique et conceptuelle personnelle. Comprendre l’état et le marché de l’Art actuel; savoir développer une approche marketing et un discours ainsi qu’une démarche artistique cohérents afin de valoriser ses œuvres et ses atouts en tant que créateur 2D/3D.
Savoir réaliser une œuvre numérique et traditionnelle qui soit originale et réponde aux normes de l’industrie tant dans sa facture que sa présentation. Vous assisterez aussi à des ateliers/conférences de professionnels ayant plus de 10 ans d’expertise en dessin de mode, concept art, etc. et qui vous livrent des secrets techniques et dirigent un exercice pratique à réaliser en classe.
Le cours amène l’étudiant à concevoir et dessiner un objet ou un personnage selon plusieurs angles, dans une perspective de modélisation 3D. Amener l’étudiant à contrôler les postures anatomiques, à respecter les lois de la perspective et les jeux d’ombre et lumières (futurs rendus de l’éclairage en 3D) dans sa pratique du dessin. Développer chez l’étudiant le processus d’idéation et le dessin d’imagination par des exercices de créativité. Des artistes invités animeront à l’occasion des ateliers spécifiques à certains aspects de la création, tel le design de mode, l’architecture, le concept art d’environnement, etc.
Le cours vise aussi à familiariser l’étudiant aux pratiques et usages du dessin dans les secteurs corporatifs liés à la 3D, au jeu et à la production vidéo. Les étudiants réalisent en ce sens, par la théorie et la pratique, une jonction entre leur expérience du dessin numérique et traditionnel, (telle que développée en première session automnale) et les besoins en communication visuelle propres à la réalité professionnelle du milieu de la création 3D, afin de prendre conscience et de respecter les attentes et contraintes de la création picturale dans des domaines connexes à la conception tridimensionnelle (illustration éditoriale, conceptuelle, corporative, art book, concept art, publicité, etc.).
Approfondir la démarche de base du cours d’introduction DES1111 à l'aide d'exercices soutenus de perception, d'observation, d'analyse, d'expression et d’autocritique via la mise en place d’une démarche artistique, en produisant des œuvres et univers picturaux ou sculpturaux, inspirés de grands courants et signatures artistiques : le but est ainsi d’innover et de se définir un style personnel. Les œuvres prendront la forme de techniques de dessin appliquées à l’association d’idées et de symboles mis en forme de façon novatrice, selon la ligne de pensée d’un concept propre développé par l’étudiant, qu’il aura à défendre à l’oral en faisant face aux critiques et commentaires du groupe, adjoint d’un document écrit (démarche artistique argumentant ses choix), afin de se préparer aux exigences du milieu en conditions simili-professionnelles.
Disposer, en fin de cours, d’au moins 3 œuvres majeures intégrables à un portfolio, démontrant les capacités conceptuelles de l’étudiant, par sa recherche d’une symbolique appropriée, sa maîtrise du dessin et une technique d’expression toutes adaptées et pertinentes quant au message qu’il veut transmettre à un public donné.
Expérimenter, au niveau individuel, les volumes, la composition, la lumière, (les bases de) la perspective et de l’architecture, par l’utilisation de médiums variés tels que le fusain, le graphite, l’encre, le lavis et la tablette graphique, traités selon des techniques visant l’efficacité d’une communication visuelle rapide en milieu professionnel, qui seront indiquées aux étudiants.
Dans la lignée d’exercices pratiques du dessin et de modelage effectués en classe et à l’extérieur, d’après modèles vivants (humains et animaux), et observations (architectures, drapés, plâtres, œuvres muséales, publicitaires, etc.), les étudiants devront effectuer les recherches nécessaires pour défendre leurs idées et s’assurer d’innover, sur le plan conceptuel, dans chacune de leurs remises, qui prendront la forme d’idées mises en forme par le dessin, visant à faire passer un message ou une émotion à un public cible, selon des critères fournis par le professeur. Les étudiants devront créer des œuvres personnelles ou d’équipe (dans le respect d’un style graphique) en apprenant à respecter des contraintes propres aux commandes de type artistique, publicitaire, corporative ou architecturale propre au milieu. Enfin, ils seront peu à peu amenés à intégrer des éléments 3D à leurs concept arts (en fin de session), afin d’établir un pont naturel entre leurs habiletés en dessin traditionnel et la création par ordinateur, selon une esthétique de fusion la plus transparente possible. Les étudiants auront par ailleurs à expérimenter la création numérique et la composition de concept arts par toutes sortes d’exercices pratiques hebdomadaires (dont la tenue d’un carnet de croquis, dont des sketchs seront présentés certaines semaines publiquement), en vue de viser la définition d’un style pictural personnel, qu’il leur faudra aussi bien définir que défendre en groupe.
Pour explorer et développer son potentiel créatif par l'autodétermination et la participation, l’étudiant devra mettre à profit son sens de l'initiative afin de se libérer de ses clichés et approfondir sa démarche personnelle, pour élaborer des images propres à ses voies d'expression plastique.
Il lui faudra aborder les problèmes de la représentation et de l'expression par le développement d'une écriture et d'une gestuelle personnelles (abstraites, figuratives, narratives, expressionnistes, poétiques, etc.); mais aussi :
- Utiliser diverses méthodes de représentation du monde sensible. 
- Utiliser une terminologie spécifique au concept art et à son industrie
- Participer aux échanges critiques de manière constructive et avec ouverture d’esprit, et
- Tirer profit des exercices de créativité réalisés dans le cours et les mettre en lien avec les autres cours de la formation.

En termes d’exercices précis, la traduction de la réalité extérieure par le dessin d’observation, d’analyse, de mémoire et d’imagination est essentielle. Des exercices de sculptures à l’argile sont prévus (modelage d’après modèle vivant) et des exercices de créativité visant à reproduire une image mentale.
Communiquer une approche différente en explorant plusieurs techniques de dessin sera nécessaire : pastel, graphite, peinture, fusain, feutres, etc. Dessins et modelages seront réalisés d’après modèles vivants en explorant les proportions, les raccourcis, le corps en mouvement, la figure habillée, le personnage hybride avec l’objet ou l’animal, etc. L’utilisation de l’image comme élément de communication (choix des éléments du langage visuel pour traduire une impression, un effet, un message) sera à intégrer éventuellement aux productions (collage, montage, fusion)… L’expérimentation de la couleur en tant qu’élément de communication dans le dessin est nécessaire et la présentation de différentes harmonies de couleurs par contrastes et par analogies en référence à certains jeux vidéo est un atout. Des dessins de maquettes en perspective linéaire (dessin et architecture, environnement) seront réalisés par observation, puis la création de nouveaux environnements transposés, librement inspirés d’artistes ou de courants artistiques verront le jour afin de créer de nouveaux environnements novateurs, adaptés aux exigences de l’industrie qui doit se renouveler constamment sur le plan artistique et conceptuel.

Les exigences, en bref, de ce cours avancé en dessin conceptuel pour les nouveaux médias :
• Autonomie technologique et soucis de la qualité
o Adopter des procédés techniques et artistiques pertinents et adaptés aux objectifs et démarches créatifs.
o Développer un projet final techniquement et artistiquement impeccable répondant à des standards de qualité et de présentation professionnelle (portfolio)
• Esprit critique
o Faire preuve d’esprit critique et d’ouverture.
o Savoir effectuer et valoriser ses recherches appuyant sa démarche artistique.
o Assister et participer activement aux séances d’évaluation (groupales) qui sont établies pour faire appel aux commentaires et suggestions de tous, en plus des suggestions du professeur, afin de parfaire et améliorer techniques, concepts et rendus.
o Élaborer en ce sens un vocabulaire précis et efficace et savoir adopter une démarche diplomate et constructive pour nommer tout détail pouvant contribuer à l’amélioration d’une œuvre – la sienne, comme celle d’un camarade.
• Conceptualisation, justification
o Développer des aptitudes à la recherche et une méthodologie d’expérimentation.
o Verbaliser un concept/une approche s’articulant autour d’une problématique de création et s’appuyant sur une base conceptuelle contemporaine.
o Défendre publiquement un projet : le sien, celui d’un autre et argumenter ses qualités et défis, de façon pertinente, diplomate et précise.
• Organisation et planification
o Développer des habiletés techniques et théoriques appuyant une démarche artistique.
o Savoir opter pour la méthode de conception la plus efficace : est-ce par exemple la création 3D pour laquelle l’étudiant doit opter pour tel ou tel élément de son concept art? Par exemple via Intégration de mesh 3D au montage de concept art, pour par exemple optimiser ou simuler des jeux de lumières réalistes)? Ou par photomontage? Création à la tablette? Dessin traditionnel scanné? Effets spéciaux, travail à la brush, approche ou traitement procédural de telle ou telle texture dans l’image, etc.?
o Présenter et respecter des échéanciers de production artistique validés par le professeur en anticipation des étapes liées à la réalisation de chaque création.
o Développer un rythme de création (via l’enrichissement du carnet de croquis) assidu.

• Habilités communicationnelles et valorisation des choix théoriques et techniques
o Démontrer des habiletés communicationnelles pour verbaliser et défendre sa démarche créatrice et savoir exprimer ses motivations et intérêts envers le travail de tel artiste, école ou style, avec pertinence un vocabulaire adéquat.
• Promotion et diffusion
o Produire et éventuellement savoi présenter (ou défendre) devant un public extérieur une création et démarche artistique professionnellement intégrable à un portfolio et reflétant les exigences de l’industrie, lors d’un concours mais aussi d’une exposition publique : possibilité offerte aux étudiants de mettre en vente leurs œuvres originales (dans le cadre d’une expo en lieu public : les détails seront définis ensemble en classe le cas échéant). 

• Matériel requis : Apportez le même matériel qu’à la première session. Gardez votre tablette avec vous et tout matériel de dessin habituel chaque semaine (suivez le plan de cours). Ajoutez juste : quelques encadrements sous verre (pour encadrer éventuellement votre plus belle œuvre (imprimé ou original) en vue de l’exposition finale – consigne sur le vernissage et les détails de l’exposition à venir vers la semaine 3).